Les Mondes de Ralph, compte-rendu de l'événement presse

Publié le par Mordraen

Les-Mondes-de-Ralph-affiche.jpg

 

C'est dans cinéma du centre de Paris que Clark Spencer, producteur chez les studios d'animation Disney, nous avait donné rendez-vous cette semaine pour nous présenter Wreck-It Ralph, plus connu sous son nom français Les Mondes de Ralph. À l'image de Raiponce l'année dernière, Les Mondes de Ralph sera le Disney de Noël. Pourquoi on l'attend? Disney a tout simplement choisi de rendre un grand hommage aux jeux vidéo en général dans ce jeu qui se déroule dans une salle d'arcade. Retour sur une présentation plus que convaincante.

 

 

Durant cet événement, nous avons pu découvrir trente minutes du film en exclusivité. Bien évidemment, les images découvertes ne sont pas encore définitives, certains effets spéciaux n'étaient pas encore appliqués, la bande son et la bande originale n'étaient pas non plus incorporées. Toutefois, ces trente minutes ont suffi à nous donner une idée de ce à quoi ressemblerait le film, notamment en termes de scénario et de ton.

 

Vous vous doutez bien qu'il m'est difficile de révéler quoi que ce soit du scénario des Mondes de Ralph. D'une part parce que le secret me noue la langue, mais aussi car je ne veux pas vous gâcher le plaisir de la découverte. Je me contenterai donc d'un bref résumé qui est déjà publique.

Les-Mondes-de-Ralph-screen-01.jpg

Les Mondes de Ralph, à l'image d'un Toy Story ou encore de L'Indien du Placard, se propose de présenter ce que les jouets font pendant qu'on ne les regarde pas. Plus précisément, l'histoire du film se déroule dans une vaste salle d'arcade peuplée de bornes de jeux aussi variées que plaisantes. Et quand la lumière s'éteint, les héros de ces jeux se retrouvent dans la gare centrale et peuvent voyager dans les différents jeux.

Ralph est le méchant d'un jeu, Fix-It Felix, où il détruit systématiquement un immeuble que le joueur doit réparer en contrôlant le héros Fix-It Felix Jr. Un jour, il se réveille et se met à questionner sa vie. N'y a-t-il pas mieux à faire? Rejeté par les autres habitants de son jeu, Ralph couve sa déprime. Jusqu'au jour où il trouve la solution. Il va lui aussi remporter une médaille et être considéré comme un héros par ses pairs.

Pour cela, il va traverser différents jeux : Hero's Duty et Sugar Rush. En route, il rencontrera la jeune Vanellope, une erreur de programmation qui souhaite participer à la course de Sugar Rush mais est rejetée car elle n'est pas comme les autres. Après une rencontre pas forcément très amicale, les deux personnages vont nouer des liens et essayer de s'aider.

 

Les Mondes de Ralphpropose donc quatre environnements différents : la gare centrale, sorte de nœud qui unit tous les jeux de la salle d'arcade. Le jeu Fix-It Felix Jr, un jeu old-schoolréalisé dans l'esprit 8 bit très inspiré d'un certain Donkey Kong (1981), dans lequel les personnages secondaires se déplacent seulement à la verticale et à l'horizontale tout en adoptant une animation hachée, ce qui est assez drôle à voir. Le jeu Hero's Duty, beaucoup plus moderne, cette fois beaucoup plus inspiré d'un certain FPS [ndr : jeu de tir en vue à la première personne] nommé Halo ou encore Metroid. Et enfin, le jeu de course Sugar Rush, inspiré de Mario Kart, réalisé entièrement en matière sucrée comme des bonbons ou encore du chocolat. A priori, certains designers se seraient déplacés à l'ISM Candy Fair de Cologne pour travailler le design des bonbons. De même, ils se seraient aussi inspirés de l'architecture de Barcelone pour construire ce monde. Évidemment, tous ces éléments sont très différents les uns des autres mais Clark Spencer nous rassure en disant que l'histoire sera le lien entre ces différents lieux.
Les-Mondes-de-Ralph-screen-05.jpg

Rendant hommage aux jeux vidéo, Les Mondes de Ralph laissera de nombreuses références à déceler par les connaisseurs de ce medium. Mais il y aura aussi des cameo assez délectables de ces personnages. On en voit déjà quelques uns dans la bande-annonce du film, mais on peut imaginer qu'il y en aura d'autres. De quoi faire naître un grand sourire sur le visage des fans de jeu vidéo.

 

Faire vivre ce monde aux multiples facettes a requis un travail particulier sur les différents design, bien sûr, mais aussi pour le peupler de personnages. Si bien que Les Mondes de Ralph aura nécessité la création de plus de deux cents personnages uniques [ndr : habituellement, un film d'animation tourne plus dans la soixantaine, nous dit Clark Spencer]. Chaque monde bénéficiera aussi de son ambiance sonore ainsi que des chansons d'artistes connus. On entendra ainsi Kool and the Gang dans Fix-It Felix, Skrillex, connu pour son dubstep, dans Hero's Duty mais aussi Rihanna et le groupe de J-Pop AKB48 dans Sugar Rush. J'ai ainsi pu entendre le thème de Ralph, un morceau pop-rock entraînant qui reste dans la tête, tout comme le thème de Sugar Rush, tout à fait J-Pop, même si un peu plus répétitif.

Les Mondes de Ralph screen 04

Pour conclure ces lignes, cet événement Les Mondes de Ralph nous laisse avec une très bonne impression. L'idée générale du film donnait déjà envie, mais avec les images sous les yeux, tout devient plus clair et, pour un fan de jeux vidéo, il est difficile de ne pas avoir envie de voir Wreck-It Ralph. Mais il est vrai que le côté universel de l'histoire a de quoi toucher un public bien plus large que les seuls gamers. Visuellement, le film donne déjà envie, malgré certaines scènes pas encore finalisées. Une chose est certaine, Les Mondes de Ralph est un film qui va peser à la fin de l'année. Et il nous tarde d'en voir un peu plus!

 

 

Un grand merci à Cinewebradio :

 

Cinewebradio-banniere.jpg

Soutenez Vues-Subjectives en vous abonnant sur les réseaux sociaux!

 

 

N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter 

Publié dans Dossiers cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article