[Critique] The Avengers (Joss Whedon)

Publié le par Mordraen

 

Avengers affiche

 

L'avenir de l'Humanité est en jeu. Alors qu'un objet destructeur vient d'être volé par Loki au sein même du SHIELD, Nick Fury rassemble une équipe de héros. Seuls leur puissance et leur coopération pourra sauver la Terre d'une invasion extra-terrestre. Dans cette équipe, Captain America, Iron Man, Hulk, Thor, Black Widow et Hawkeye devront réussir à s'entendre, malgré leurs différends, alors que Loki et son armée alien fondent sur la Terre pour l'assujettir. L'équipe nouvellement formée des Avengers fera-t-elle le poids?

 

 

Attendu depuis cinq ans, dès la sortie du premier Iron Man et de L'Incroyable Hulk (2008), The Avengers de Joss Whedon est le cross-over de Marvel qui rassemble ses héros adaptés au cinéma depuis 2008. Préparé pendant pas moins de cinq films présentant tous les protagonistes majeurs de l'équipe, The Avengers a été conçu comme le climax final, le point culminant du grand spectacle. Au scénario, Joss Whedon s'est employé à construire une équipe à partir d'égos sur-dimensionnés et d'une continuité filmique forgée depuis huit ans dont il a héritée. Autant vous dire que la tâche relevait du défi presque impossible.


The-Avengers-screen-01.jpgThe-Avengers-screen-04.jpg

 

Et pourtant, il me semble difficile de dire que Joss Whedon a raté son pari dans la mesure où il a réussi à créer cette équipe de super-héros tout en montrant constamment ses limites, ce qui cadre largement avec ce que j'ai pu lire des comics Avengers. De plus, dans un film « choral » comme celui-ci, il m'apparaît complexe de ne pas privilégier un personnage à un autre. Dans ses Avengers, Whedon a réussi à offrir à chacun des personnages ses moments de bravoure ainsi que ses répliques cultes. La palme allant, pour ma part, à Hulk qui se place clairement comme le personnage le plus emblématique de ces Avengers, ce qui n'était pas gagné étant donné le fait que ce Hulk n'est pas celui du Hulk de 2003 ou de L'Incroyable Hulk de 2008 mais un Hulk nouveau, créé par Whedon pour l'occasion.


Bien évidemment, The Avengers est avant tout un blockbuster qui donne la part belle au grand spectacle. Et, là encore, difficile d'être déçu dans la mesure où les effets spéciaux sont splendides. Les scènes d'action sont souvent palpitantes. Et le film, malgré ses deux heures vingt, réussit à garder un rythme soutenu, en alternant phases d'action spectaculaires aux phases de dialogue sur la construction de l'équipe. On appréciera tout particulièrement la réussite de la formation de l'équipe à tel point que même les phases d'action maintiennent cette idée que l'équipe se forme petit à petit, dans l'adversité. Et que dire de ce sublime plan séquenceen pleine action qui se centre tour à tour sur chacun des héros au combat. Une réussite totale.


The-Avengers-screen-02.jpgThe Avengers screen 03

 

Comme dans tout blockbuster, le scénario n'est qu'un vaste prétexte à la baston. Cependant, on pourra saluer les efforts de Joss Whedon qui offre à chaque personnage les armes pour s'épanouir tout en réussissant à former une équipe. On aurait peut-être aimé entendre le fameux « Avengers, Assemble! », cri de guerre de Captain America... Enfin, sur ce genre de produit, il est clair qu'on ne peut pas demander la Lune, mais le pari de Whedon est clairement réussi. Difficile de satisfaire dans un climax attendu depuis cinq ans. Et pourtant, quelle réussite! Certainement le meilleur film adapté des comics Marvel depuis cinq ans.

 

4.png


 

                                                         Facebook-logo-copie-1.jpgTwitter-logo.pngSens-Critique-logo.jpgVodkaster-logo.jpg


Publié dans Critiques cinéma

Commenter cet article