[Critique] Sammy 2

Publié le par Mordraen

 

Sammy 2 affiche

On n'en parle pas assez mais, en dehors de Pixar et Dreamworks, le film d'animation a aussi son studio belge : n'Wave Productions, à l'origine notamment du Voyage Extraordinaire de Samy la tortue. Le film sorti en 2010 a rencontré son petit succès, de quoi légitimer une suite. Et avec un personnage tortue, ce qui équivaut au cinéma à un personnage immortel, il y a de quoi faire tout de même !

 

 

Une quarantaine d'années après ses aventures d'enfance, Sammy est à nouveau grand-père. Il aide gentiment ses petits-enfants à faire leur chemin dans la vie lorsqu'il est capturé dans les filets de braconniers des mers qui l'emmènent tout droit dans l'aquarium géant d'un magnat de Dubaï. Là-bas, avec son ami Ray (lui aussi capturé), il fait la connaissance de bon nombre d'espèces sous-marines qui vont le briefer sur la situation. Personne n'a jamais réussi à s'évader. Mais c'est sans compter le courage de Sammy qui va tout faire pour retrouver ses petits.

 

Après un premier épisode, Sammy a pris du galon (et un « m » à son prénom au passage). Ici, il n'est plus question de s'axer sur le voyage, moyen détourné pour ne pas s'apesantir sur le personnage mais sur l'action, mais de rester somme toute classique dans un aquarium-prison dont on va tenter de sortir. Un brin moins palpitant, avouons-le. Heureusement, les scénaristes ont eu la bonne idée d'ajouter au film les personnages de deux petits-enfants qui auront en réalité le beau rôle dans le film qui leur laissera beaucoup de temps à l'écran. On se doutait bien que les aventures de tortues, aussi mignonnes soient-elles, ne pouvaient pas être si palpitantes...

Sammy-2-screen-01.jpgSammy-2-screen-02.jpg

Malgré un très net progrès graphique entre le premier et le second épisode, force est de constater que Sammy 2 ne tient pas vraiment la comparaison avec Le Monde de Némo visuellement. Il lui manque en effet un souci du détail mais aussi un scénario plus enlevé pour égaler le chef d’œuvre. Bien sûr, beaucoup pâlissent lorsqu'on les compare à de tels films, mais la comparaison est pourtant inévitable tant les films d'animation aquatique abondent. Et, malheureusement, Sammy 2 ne se démarque pas vraiment du reste de l'offre malgré un redesign de ses animaux secondaires pour plus de mignonnerie.

 

Au final, Sammy 2 est peut-être le grand perdant de cet été 2012 des films d'animation. Sans réel intérêt, j'aurais vraiment du mal à vous le conseiller, sauf si vous ou vos enfants aviez vraiment adoré le premier épisode. Pour le reste, il y a plein d'autres films d'animation à voir cette année...

                                           Facebook-logo-copie-1.jpgTwitter-logo.pngSens-Critique-logo.jpgVodkaster-logo.jpg

 

 

  Et n'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter!

Publié dans Critiques cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article