[Critique] Mains Armées

Publié le par Mordraen

 

Mains Armées affiche

Quand le cinéma français se lance dans le cinéma de genre, il faut toujours lui prêter attention, sinon on aura éternellement des comédies. Lorsque j'ai découvert Mains Armées, je me suis dit qu'il y avait du potentiel. Un film policier c'est toujours sympa après tout. Enfin, pas si sûr...

 

Lucas est un des grands flics chargés du trafic d'armes à Marseille. Il est sur la piste de trafiquants serbes qui arrosent la France de leurs armes lourdes dont certaines ont été utilisées dans des braquages. La piste l'emmène à Paris, où il va croiser Maya, sa fille, jeune flic des stups de la capitale. Leur rencontre ne va pas être sans rebondissements, mais les affaires dont ils sont chargés les rattraperont bien vite...

 

Pour un film policier, le moins que l'on puisse dire c'est que l'intrigue n'est pas renversante. Il est vrai que le duo père/fille est intéressant à explorer mais, justement, il mériterait d'être plus approfondi. Au contraire, il passe au second plan d'une intrigue policière pas passionnante. Pour quelqu'un qui traque les trafiquants, Lucas manque d'une cible, d'un rival identifié du public. En effet, les trafiquants serbes font peut-être office d'objectifs mais ils restent beaucoup trop anonymes pour compter dans le scénario.

Mains-Armees-screen-01.jpg

Leïla Bekhti et Roschdy Zem forment un tandem qui fonctionne très bien mais trop peu de temps de film est consacré à leur couple. Du coup, Mains Armées retombe dans une monotonie décevante, due à son manque d'action. On regrettera donc certains choix scénaristiques qui évacuent ce qui aurait pu faire le sel du film.

 

Au final, force est de constater que Mains Armées manque de temps. En effet, je n'ai pas pu m'empêcher de penser que ce scénario aurait pu faire une bonne série télévisée policière, avec des personnages intéressants aux relations pas forcément faciles. Mais le format cinématographique et les choix qui ont été opérés sur le scénario empêchent Mains Armées de s'épanouir correctement. Dommage...


                                           Facebook-logo-copie-1.jpgTwitter-logo.pngSens-Critique-logo.jpgVodkaster-logo.jpg

 

 

  Et n'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter!

Publié dans Critiques cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article