[Césars 2011] Bilan

Publié le par Mordraen

 

Cesars.jpg

Comme vous le savez tous, hier soir se tenait la 36ème nuit des Césars, une cérémonie organisée par l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma afin de décerner des prix aux meilleurs films et acteurs dans leurs catégories, l'écrasante majorité étant des films français. Présentée au Théâtre du Châtelet à Paris comme d'habitude, la cérémonie a été diffusée sur Canal+, en clair pour que tout le monde puisse la regarder.
Je vais être honnête avec vous, je n'avais pas spécialement l'intention de suivre la cérémonie à la télévision, pour plusieurs raisons. Tout d'abord, j'ai toujours vécu ce genre de cérémonie comme quelque chose d'éminemment ennuyeux, particulièrement les Césars... Ensuite, il y a énormément de films sélectionnés que je ne suis pas allé voir en salles, donc je n'ai pas la légitimité de commenter les décisions des votants.
Toutefois, j'ai fini par suivre l'émission, pris par l'envie de savoir. Et puis je me suis dit que sur un blog qui traite énormément de cinéma, occulter la Cérémonie des Césars était un peu suicidaire, c'est donc pourquoi je vous propose un petit bilan de cette 36ème nuit des Césars.

Meilleurs films :

Des-Hommes-et-des-Dieux-affiche.jpg

C'était attendu, presque inévitable, Des Hommes et des Dieux (réalisé par Xavier Beauvois) emporte la récompense suprême du César du Meilleur Film malgré la concurrence. Quant au Meilleur Film Etranger, c'est The Social Network, de David Fincher, qui est élu, sans grande surprise là non plus. Pour ce qui est du César du Meilleur Premier Film, la concurrence était rude car beaucoup de premiers films ont été excellents cette année, et c'est Joann Sfar et son Gainsbourg, Vie héroïque qui est salué par l'Académie.
Pour le Meilleur Film Documentaire, c'est le magnifique
Océans(Jacques Perrin et Jacques Cluzaud) qui est choisi. Pour le Meilleur Film d'Animation, Sylvain Chomet et son superbe Illusionniste remportent le César. Quant au Meilleur Film de Court-Métrage, c'est Logorama qui est choisi, sans grande surprise, rappelons que ce même court-métrage avait reçu l'Oscar 2010 du Meilleur Court-Métrage d'animation!

                           The-social-network-affiche.jpgGainsbourg--vie-heroique--affiche.jpgOceans-affiche.jpgL-Illusionniste--affiche.jpg

Polanski, roi de la nuit :

Roman-Polanski.jpg

Difficile de ne pas dédier un paragraphe entier à celui qui a régné en maître sur cette 36ème nuit des Césars. Avec pas moins de huit nominations pour son dernier film
The Ghost Writer, Roman Polanski pouvait se douter qu'il repartirait chez lui avec de quoi décorer sa cheminée. Et c'est avec quatre Césars que le réalisateur rentre chez lui. Passons rapidement sur le César de la Meilleur Musique et du Meilleur Montage, The Ghost Writer obtient le César de la Meilleure Adaptation (rappelons que le film est tiré du roman de Robert Harris L'Homme de l'Ombre) mais aussi et surtout, le César du Meilleur Réalisateur, rien que ça!
Avec quatre Césars en poche hier soir, Roman Polanski est le recordman de cette 36ème nuit des Césars. A noter que ce n'est pas la première fois que Polanski se voit récompensé en France, il a déjà obtenu les Césars du Meilleur Film et du Meilleur Réalisateur pour
Tessen 1980 et pour Le Pianiste en 2003. On ne peut s'empêcher de penser que les Césars obtenus la nuit dernière sont un geste éminemment politique qui garantirait une fois de plus le soutient du cinéma français à un réalisateur qui a été dans la tourmente. Une sorte de pied de nez aux Etats-Unis qui font toujours appel de la décision suisse quant à la liberté du réalisateur de 77 ans.

Meilleurs acteurs :

                          Sara-Forestier.jpgEric-Elmosnino-copie-1.jpg

Du côté des acteurs, les Césars des Meilleurs Espoirs vont à Leïla Bekhti pour son rôle dans Tout ce qui Brille et à Edgar Ramirez pour son rôle dans Carlos. Pour les Meilleurs Acteurs dans un second rôle, Anne Alvaro (dans Le Bruit des Glaçons) et Michael Lonsdale (Des Hommes et des Dieux) sont récompensés.
Pour ce qui est des Meilleurs Acteur et Actrice, un véritable vent de fraîcheur souffle sur les Césars cette année avec Sara Forestier (
Le Nom des Gens, qui a aussi remporté le César du Meilleur Scénario Original) et Eric Elmosnino (Gainsbourg, Vie Héroïque) deux jeunes acteurs qui crée la surprise fasse à des figures déjà bien établies. Ca fait plaisir!

           Leila-Bekhti.jpgEdgar-Ramirez.jpgAnne-Alvaro.jpgMichael-Lonsdale.jpg

Les techniques :

Récompensant les travailleurs de l'ombre, ceux que l'on ne voit jamais, les Césars dits « techniques » permettent de mettre en lumière les différents corps de métier sans qui le cinéma ne serait pas ce qu'il est actuellement. C'est aussi un bon moyen pour récompenser des films méritants qui sont repartis bredouilles des catégories reines. Pour le Meilleur Son, c'est évidemment Gainsbourg, Vie héroïque qui remporte la récompense. La Meilleure Photo va à Des Hommes et des Dieux tandis que les Meilleurs Décors récompensent Adèle Blanc-Sec. Enfin, le César des Meilleurs Costumes est décerné, sans grande surprise, à La Princesse de Montpensier.

Bilan :

Les grands gagnants de cette 36ème nuit des Césars sont sans aucun doute
The Ghost Writer (4 Césars) Des Hommes et des Dieux (3 Césars) et Gainsbourg,Vie Héroïque (3 Césars), le reste des Césars étant dispersés entre un bon nombre de sélectionnés. Toutefois, il faut bien noter un certain nombre d'absents hier soir, je penserai notamment à Tournée (de Mathieu Amalric) et à L'Arnacœur (de Pascal Chaumeil).
Et finalement, en dehors des Césars des Meilleurs Actrice et Acteur, il n'y a eu que très peu de surprise hier soir. Mentionnons tout de même le fait que la cérémonie a été moins ennuyeuse que prévu, ce qui est, en soi, un très bon point! Et puis la présence de Jodie Foster en tant que présidente du jury et de Quentin Tarantino qui a reçu un César d'honneur pour l'ensemble de son oeuvre ne gâche rien, à vrai dire!
Le cinéma français s'est exprimé sur ses coups de cœur en 2010, il n'y a plus qu'à attendre demain pour connaître ce qu'en pense le cinéma américain! Quant à moi, il ne me reste plus qu'à rattraper mon retard dans le cinéma français!

Mordraen

Publié dans News cinéma

Commenter cet article